Les florentins maison

Ce dimanche j’ai décidé de faire de florentins « à la cool », c’est à dire sans tempérer le chocolat (ouuuh!!) car j’avais très beaucoup la flemme. De toute façon en deux journées ils seront partis ! Cela n’empêche pas que je les ai fait avec amûr ! En plus, c’est bientôt la Saint Valentin !

Conseil n°1 : Ayez un thermomètre qui marche et qui ne vous lâchera pas durant toute la durée de l’exercice ! C’est du vécu !
Conseil n°2 : Prenez du chocolat amer, 70% si possible. Car le florentin est très sucré et l’amer coupera un peu cette sensation.

Ingrédients :

Oranges/Citrons confits en cube 100g
Pignons de pins 50g
Amandes effilées 100g
Sucre 150g
Miel liquide 50g
Crème fleurette entière 160g
Chocolat 400g (Honnêtement, j’ai pris beaucoup moins !! J’ai réutilisé un fond de chocolat déjà fondu)

Procédé

Préchauffer le four à 150° (th5)

1/ Dans une casserole, portez à 118° la crème, le sucre et le miel. N’oubliez pas de bien mélanger. Essayez de ne pas toucher le fond de la casserole avec votre thermomètre !
Une fois la température désirée atteinte, ajoutez les pignons, écorces confites et amandes effilées.

2/ Si vous avez des petits cercles à pâtisseries et un tapis en silicone type Silpat : mettez les cercles sur le silpat et insérer la préparation dans les cercles

Si comme moi vous n’en avez pas (!) utilisez des moules en silicone, il se trouve que j’avais une plaque de formes mini-tartelettes qui ne me servait pas ! Allez zou au boulot toi ! Insérez la préparation dans les formes

3/ Enfournez à 150° (th.5) pendant 10 à 15 mn. Personnellement j’ai mis 15mn !
Si vous avez utilisé des cercles, démoulez à chaud ça sera plus simple. Si moules en silicone, vous pouvez laisser refroidir dedans.
Surtout bien laisser refroidir !! (C’est le moment de laver la vaisselle n’est-ce-pas !)

4/ Faire fondre le chocolat (ou pour les courageux le tempérer), trempez allègrement la surface plane de vos florentins ! Laissez sécher et……….

5/ ENJOY !!

Découvrez ma recette de la vraie pâte à choux,

A bientôt,

J.

Partagez mon article sur les réseaux sociaux :